« Vers l’ouest, apparaissent à l’horizon des sommets enneigés : l’Altaï ! La caravane s’arrête une minute. Les gens prient, les yeux pleins de larmes. À l’odeur de l’air, tout le monde croit reconnaître le vent de l’Altaï. »
— Galsan Tschinag, La Caravane

Née de la rencontre entre Johanni Curtet, musicien et ethnomusicologue, et Tserendavaa Dashdorj, diphoneur et pasteur nomade, voilà bientôt 10 ans que notre structure ROUTES NOMADES développe des projets musicaux autour du khöömii, chant diphonique mongol.

Nous avons commencé sur les pistes de Mongolie, d’Oulan-Bator au Haut-Altaï dans l’ouest du pays ; en route nous avons exploré différents horizons sonores.

D’autres chemins, des montagnes, des steppes et d’ailleurs nous appellent déjà…
Bienvenue sur notre site et bonnes Routes Nomades !

— Routes Nomades : spectacles, tournées et disques autour des traditions musicales mongoles.

1. Xöömij magtaal
« Chant de louanges au chant diphonique », composition et texte de Ganzorig Nergui (2005), extrait du disque Dörvön Berkh, Four Shagai Bones, Masters of Mongolian Overtone Singing, Pan Records, 2010.

2. Xöömij uria duudlaga
« Appels diphoniques », improvisation entre Sengedorj Nanjid, Odsuren Baatar, Tserendavaa Dashdorj et Ganzorig Nergui, extrait du disque Dörvön Berkh, Four Shagai Bones, Masters of Mongolian Overtone Singing, Pan Records, 2010.

3. Khögnö khan magtaal
« Chant de louanges aux montagnes Khögnö khan », interprété au chant, chant diphonique, luth tovshuur et vièle ekel par Tserendavaa Dashdorj et Tsogtgerel Tserendavaa, extrait du disque Tserendavaa & Tsogtgerel, Chants diphoniques de l’Altaï mongol, Buda musique, 2008.

4. Xurdan morini magtaal
« Chant de louanges au cheval rapide », reprise et arrangement du chant populaire Hotgoid Unaga (Le poulain Hotgoid), extrait du disque Dörvön Berkh, Four Shagai Bones, Masters of Mongolian Overtone Singing, Pan Records, 2010.

5. Toroi bandi
Chant long portant le nom d’un personnage héroïque, interprété avec la technique hosmoljin höömij (chant diphonique combiné) par Tserendavaa Dashdorj, extrait du disque Tserendavaa & Tsogtgerel, Chants diphoniques de l’Altaï mongol, Buda musique, 2008.

6. Dillu
Traditionnel sarde par l’ensemble Voix Nomades Sardaigne-Mongolie, inédit, enregistré en public au Festival de Fès des Musiques sacrées du Monde, 2013.

7. Xumun torlogton
Mélodie « L’humanité », interprété avec la technique uurulijn höömij (chant diphonique rythmique de lèvres) par Tserendavaa Dashdorj, extrait du disque Tserendavaa & Tsogtgerel, Chants diphoniques de l’Altaï mongol, Buda musique, 2008.

8. Ser xargain suuder
« À l’ombre du Mélèze », chant populaire Torguud, chanté et diphoné par Sengedorj Nanjid, accompagné à la vièle cheval par Ganzorig Nergui, extrait du disque Dörvön Berkh, Four Shagai Bones, Masters of Mongolian Overtone Singing, Pan Records, 2010.

9. Ex Oronii magtaal
« Chant de louanges à la Terre Mère », composition de Ganzorig Nergui (2005) à partir du poème Ex Oron de Sh. Dulmaa, arrangée avec l’ensemble Dörvön Berkh, extrait du disque Dörvön Berkh, Four Shagai Bones, Masters of Mongolian Overtone Singing, Pan Records, 2010.

10. Dörvön nastai haliun
« Le cheval isabelle âgé de quatre ans », mélodie populaire mongole interprétée par Tsogtgerel Tserendavaa et arrangée en polyphonie par l’ensemble Voix Nomades Sardaigne-Mongolie, inédit, enregistré en public au Festival de Fès des Musiques sacrées du Monde, 2013.

Photos: Olga